Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire du Maghreb تاريخ المغرب الكبير

Citations mystiques des soufis musulmans

L'extase Emplit de joie Celui qui cherche en fils ELLE REPOS, Mais Quand Dieu est présent disparait l'extase. Mon extase me Avait emplie de joie, Mais que je trouvais au cœur de l'extase M'a captivé Au point de me détourner de la vue même de l'extase.

Al-Junayd, philosophe et mystique musulman, arruf Kitab al-ta '.

Je suis l'atome, je suis le globe du Soleil,

A I'atome, je dis: demeure. Et au soleil: ARRETE-toi.

Je suis la lueur de l'aube, je suis l'haleine du soir,

Je suis le murmure du bocage, la masse ondoyante de la mer.

Je suis l'etincelle de la pierre, l'oeil d'or du métal ...

Je suis a la foie le nuage et la pluie, j'ai arrose la prairie.

Rumi, poète mystique persan, le grand livre de la sagesse

J'atteignis l'esplanade du non-être, et je ne cessai d'y voler dix ans, [...]

J'atteignis Alors le tawhid, dans le distancement de la création d'avec l'initié [Bistami lui-même], et dans le distancement de l'initié d'avec la création.

Bistami, philosophe et mystique musulman.

Celui qui se is Montré généreux Dans l'octroi de l'extase, d'Sérums Autant en plus de un de un de un non de te il les dons et l Verser libéral »Accordeur Les vertus Qui anéantissent l'extase. Lorsqu'il commenca à me Envoyer l'extase, je connus avec Que certitude Celui qui Était libéral à mon Egard tiendrait jusqu'au bout des engagements SES Merveilleux.

Abu Bakr Kalabadhi, philosophe et mystique musulman, l'islam, Kitab al - ta 'arruf.

Les Etats d'extase divine, c'est Dieu Qui les tout Entiers compositions provoquent, quoique la sagacité des maîtres défaille à le Comprendre. L'extase c'est une incitation, PUI non Ce Qui Concerne [de Dieu] Sie CROIT ET flambés Dans Les des consciences. Lorsque Dieu l'a également Vient Habiter, la conscience Deux d'Acuité, phases ET Trois s'offrent aux Alors voyantes:

Celle où la conscience est encore à l'essence extérieure de l'extase,

La Celle de étonnée où Elle DEVIENT,

Celle où la ligature du sommet de la conscience s'opère,

Elle se tourne vers Alors juin visage Ne le Considère la ravit à tout spectacle Autre.

Hallaj, philosophe et mystique irannien, Diwan.

Le Tajrid, c'est ne rien Posséder

Le tafrid, c'est par le rien de N'être.

Abu Bakr Kalabadhi, philosophe et mystique musulman, Manuel de Khalabadhi.

Tu ne me chercherais pas si tu ne m'en fr fr en en avais déjà trouvé.

Rumi, poète mystique persan, Odes mystiques.

Si tu hésites Entre Deux CHOISIT, choisis la déplaisante, plus à ton âme passionnelle, et suis-là; en effet ne lui déplaît Que ce Qui est juste.

Ibn 'Ata' Allah, philosophe et mystique musulman, al-Hikam.

Au delà du bien et faire du mal faire existe non espace. C'est la que je te rencontrerais.

Rumi, poète mystique persan, poèmes.

Ayant bu des mers Entières, Nous restons tout étonnés Que nos lèvres encore Sèches aussi Que Soient des plages, et toujours Cherchons la mer versez les y tremper sans voir Que Nos lèvres Sont les plages et Que Nous Sommes la mer.

Attâr, poète mystique soufi perse, Attâr, poète mystique soufi perse.

Le clair de lune pénètre Dans la pièce à la mesure de l'ouverture,

même si sa lumière se répand partout, de l'orient à l'occident.

Rumi, poète mystique persan, Odes mystiques - E Shams Tabrizi E divans.

Je suis Arrivé Dans un désert où l'amour apparait.

Rumi, poète mystique persan, Odes mystiques - "Divân-E Shams-E Tabrizi.

Recherche le royaume de l'Amour

cen Car royaume te féra Echapper à l'ange de la mort.

Rumi, poète mystique persan, Odes mystiques.

Par quel Moyen a tu Obtenu la Connaissance?

Par non nu moi et non vide ventre

Bistami, philosophe et mystique musulman, le grand livre de la sagesse.

Je suis l'atome, je suis le globe du Soleil,

A I'atome, je dis: demeure. Et au soleil: ARRETE-toi.

Je suis la lueur de l'aube, je suis l'haleine du soir,

Je suis le murmure du bocage, la masse ondoyante de la mer.

Je suis l'étincelle de la pierre, l'œil d'or du métal ...

Je suis a la foie le nuage et la pluie, j'ai arrose la prairie.

Rumi, poète mystique persan, le grand livre de la sagesse.

Heureux le moment, Où nous serons assis Dans le palais

Toi et moi,

Avec Deux formes et Deux visages, mays Une Seule âme

Toi et moi.

Les couleurs du bosquet et Les Voix des oiseaux

conféreront l'immortalité

Au moment où where où where où where où where Où nous entrerons Dans le jardin

Toi et moi.

Les étoiles du ciel viendront Nous regarder;

Nous leur montrerons la lune elle-même

Toi et moi.

Toi et moi,

Libérés de nous-mèmes, serons unis Dans l'extase,

sans et Paroles Joyeux Vaines

Toi et moi.

Les oiseaux du ciel au plumage brillant

Auront le cœur Devore d'envie.

Dans Ce lieu Où nous interférons si gaiement

Toi et moi.

Mais la grande merveille

C'est que toi et moi, blottis dans le même nid,

Nous en trouvions BNO cet instant

L'ONU en Irak, et l'Autre en Khorastant

Toi et moi

Rumi, poète mystique persan, le grand livre de la sagesse.

Purifie-toi des attributs; du moi, de ta AFIN Pouvoir contempler propre essence Pure et contemple dans ton Propre Cœur Toutes Les sciences des prophetes, sans livres, sans Professeurs, sans maîtres

Rumi, poète mystique persan, le grand livre de la sagesse.

C'est que le coeur est à Apte recoivent l'irradiation de la Réalité suprême Qui est en toutes ses SES SES SES SES SES SES SES CHOISIT.

Rien en effet NE PEUT s'interposer Entre le coeur et les choses ne Si la C'est des motifs L'ONU des Cinq (la Defiance du Cœur même de Lui Qué NOUS AVONS, La ternissure des Péchés et La rouille des passions; Tout Ce qui - peut Distraire de la vérité, les Préjugés, l'ignorance de l'Endroit ou se trouve l'objet CHERCHE). Et c'est comme non voile Qui s'interpose Entre le miroir du cœur et la tablette sur gardée est Laquelle Gravé vanter Ce que Dieu a dévoilé Jusqu'au jour de la Résurrection. [...]

Les Réalités des connaissances heuristiques heuristiques heuristiques heuristiques heuristiques heuristiques heuristiques heuristiques s'irradient du miroir de la tablette sur le miroir du cœur, Comme l'image produite sur non miroir s'imprimerait sur Un autre Placé devant lui.

Le voile Qui est Entre les Deux miroirs et par principe écarté la Tantôt, par les souffles des évents Qui Tantôt l'agitent. Les vents soufflent AINSI Parfois des grâces: les voiles de Levés Alors sont devant les yeux du cœur, et Quelques-UNES UNES des Choses Tracées sur la tablette s'irradient en lui. ACDE soi Produit de temps Ë Autre Dans le sommeil, et l'sur SAIT par ce Moyen Ce qu'il Arrivera Dans l'avenir.

Quant au complet enlèvement du voile, SERA CE le fait de la mort [En ce moment] cache où est OTE Ce Qui [la Réalité des Choses]. Mais il Arrivera aussi que le voile Soit écarté pendant l'état de veille, par juin Grâce cachée de Dieu Très Haut Soulève Au point de d'être, et voyage Alors des merveilles de la Science luit Dans les cœurs de Derriere le voile du Mystère (mystère de Dieu non Révélé, l'incognoscibilité absolue de fils essence, secondairement, Les choses cachées et invisibles mais non connaissables de soi): Ce Parfois Comme l'éclair rapide, d'Autre succession de foie juin, mais limitée, et il est excessivement rare Que cette état se Prolonge.

Ghazzali, philosophe et mystique musulman. Din Extrait de l'Ihya 'ULIM al.
 

 

Ote tes sandales! en vérité, tu es dans la Vallée sainte du Tuwa »(Coran 20,12)

[Commentaires de Hallaj]: "Ou la Réalité est Réalité, et la Nature is Couleur Rejette Fiche Fiche Fiche Fiche Fiche Fiche fiche fiche fiche fiche créée Fait loin de toi la nature Fiche Fiche Fiche Fiche Fiche fiche fiche fiche fiche fiche créée, Verser que toi tu deviennes Lui, et Lui toi, Dans la Réalité. ».

Hallaj, philosophe et mystique irannien, Kitab al tawasin.

Et maintenant je suis Toi-même, Ton existence c'est la mienne, et c'est aussi mon Vouloir.

Hallaj, philosophe et mystique irannien, le Diwan d'al-Hallâj.

Où donc est Ton essence, hors de moi, Pour Que j 'y voie clair?

mon, au point de de de de de de de de de de de de en Mais Deja essence, plus de un non lieu n'à Qu'elle.

Hallaj, philosophe et mystique irannien, le Diwan d'al-Hallâj.

Je suis devenu Celui que je te aime, et que je te te te te te te te te te te te aime Celui est devenu moi! Nous Sommes Deux esprits, infondus en non (seul) corps!

Hallaj, philosophe et mystique irannien, le Diwan d'al-Hallâj.

C'est Dieu Qui interrompt l'irradiation des fils par, les élus du paradis Dans leur jouissance du paradis. Il les hors de RAVIT d'elle irradiation par des fils, Pour Que CE NE PAS créé Duré plaisir, ET Que l'ennui ne les pas de Prenne; c'est leur retour à mèmes Eux, succédant à l'irradiation de Dieu versez Eux, Qui répand sur la jouissance Eux, en voiture Dieu On ne peut jouissance.Hallaj Prendre

Si tu mentionnes Dieu Très Haut par ta langue, mentionne avec le Dhikr de ta langue Tous les corps solides.

Si tu mentionnes avec ton cœur, mentionnes ton avec cœur l'univers corruptible et en lui, Tous les mondes CRIS par Dieu.

Si tu mentionnes avec ton âme, Avec elle mentionne les cieux, et Ce qu'ils contiennent.

Si tu mentionnes avec ton esprit, mentionne avec toi le Siège divin et ses mondes.

Si tu mentionnes avec ton intelligence, mentionne avec toi les porteurs du Trône et les anges chérubins, et les esprits Qui Tournent rapprochés autour du Trône.

Si tu mentionnes avec ton intime, mentionne avec toi le Trône avec Tous SES mondes, JUSQU'A Ce que la mention (Dhikr) se joigne à l'Essence divine.

Ibn 'Ata' Allah, Miftah al falah

Un ton cœur se revele Celui Qui n'a jamais Cesse de résider Dans l'insondable mystère du Sans commencement! Mais c'est toi-même Qui Était le voile sur ton œil bien Que ACDE FUT Par la vitrine même de ta Similitude divine.

Alors au cœur apparait Que Celui Qu'il Voit n'à jamais vers Cesse de l'APPELER Lui!

Ibn 'Arabi, La Parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal)

te tes sandales! en vérité, tu es dans la Vallée sainte du Tuwa »(Coran 20,12)" je pense Que Moïse entendit le commandement ôte tes sandales, Est comme la renonciation aux deux mondes, il obéit et se déchaussa Littéralement, il obéit spirituellement, et rejeta les deux mondes "

Ghazzali, Mishkat al anwar

L'extase Emplit de joie Celui qui cherche en fils ELLE REPOS, Mais Quand Dieu est présent disparait l'extase. Mon extase me Avait emplie de joie, Mais que je trouvais au cœur de l'extase M'a captivé Au point de me détourner de la vue même de l'extase.

Al-Junayd, Kitab al - ta 'arruf

Entre toi et moi, il y a un "c'est moi" me Qui tourmente, Ah! Enlève par tonne "ce Moi", mon "c'est moi" hors d'entre nous deux. Hallaj

Un jour Fait, Qui courrait le rencontrèrent de Drogues illicites Rabia ', portant du feu Arboisien principale et de l'eau in the other. ILs lui dirent: "Ô Dame du monde futur, où vas-tu, et Que tout signifié ACDE?"

Elle répondit: "Je vais Verser incendier le paradis et l'enfer noyer, en bureaux Deux Sorte Qué voilages disparaissent devant les yeux Complètement des Pèlerins et Que la Mais their CONNU Soit, ET Qué les Serviteurs de Dieu le puissent voir, lui, sans objet d'espoir ni motif de Crainte. Qu'en Serait-il, si l'espoir du paradis et la Crainte de l'enfer n'existaient pas? Hélas, personne ne voudrait adorateur fils Seigneur, lui ous Obéir!

Rabia al-Adawiy

Voile de La Connaissance Connu Le Est, et la sagesse juin porte sur Auprès de s'arrête Laquelle; de same Tous les Autres modes spirituels are des «Lettres» «signifié« Comme Les; .Sont de ET TOUTES CES droits que "" qui aveuglent les Regards et éteignent les lumières de Faiblesses Car Se il N'y Avait pas les Noms, Le Nommé paraîtrait, se il N'y Avait pas l'amour, persisterait union l ', se il N'y Avait Pas les terrains Différents (du genre), Tous les degrés seraient conquis, se il N'y Avait pas la Huwiyya (le de la suprême), la Anniyya (le Moi suprême), se il paraîtrait N ' y pas de Huwa Avait, Lui, il y aurait ana, Moi, s 'il N'y Avait pas Anta, Toi, se verrait la marque de l'ignorance, se il N'y Avait pas la compréhension (ordinaire) de l 'affirmerait Le Pouvoir de la science (pure): et alors les Ténèbres abolies seraient, et TOUTES CES LOURDES s'envoleraient bêtes comme d'impondérables Dans les oiseaux exiguïtés de l'extinction!

Ibn 'Arabi, La Parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal).

Celui qui EXPERIMENTE le Dhikr avec le EXTERIEUR Seuls la fatigue des SES sens, Celui qui l'EXPERIMENTE avec l'extérieur et l'intérieur obtiendra la paix.

Ibn 'Ata' Allah, Miftah al falah

Mieux Vaut récitateur la formule Une Fois Avec la présence du cœur Que de la récitateur 1000 sans this présence

Ibn 'Ata' Allah, Miftah al falah

Céci Être exposé, Sache Que les soufis Ont juin par voie d'Préférence Verser l 'inspiratrice les sciences, à l'exclusion de Celles acquises par l'study. AINSI de la désirent-ILS ni la Étudier la science, ni Apprendre tout Ce que les auteurs Ont composé, ni scruter les doctrines et les Preuves apportées. Ils disent bien au Contraire: "la voie" Consiste à préférer le combat spirituel, à faire Disparaître les Défauts, à couper les privilèges Tous, et à Dieu de adverbe Dans l 'espace Très Haut par al' l '' spirituelle parfaite de l 'application. Et each foie Qu'il en is AINSI, c'est lui, Dieu, Qui se tourne vers le cœur de son fils fils fils fils fils fils fils fils fils fils fils serviteur, et lui garantit l'illumination par les Lumières de la science. "

Ghazzali, lhya 'din al ULIM

Quelqu'un Disait A Al Nouri: "Quel Est Le Guide Qui Mène à Dieu?".

Il répondit: "Dieu".

Son interlocuteur "Qu'Est Alors CE de DonC la raison?"

Al Nouri: "la raison is impuissante, et Celui qui ne may is impuissant CONDUIRE QU'A Quelque chose d'impuissant Comme lui".

Al Nouri, Kitab al - ta 'ARRU

La raison instrument ne is Qu'un du culte de la servitude à l'Egard de Dieu, sur l'Utilisateur ne saurait en Verser de sa Seigneurie adverbe dans l'Espace.

Ibn 'Ata' Allah, Kitab al - ta 'arruf

Non CES vers d'Or de Sur Nous Un grand soufi [Hallaj]: Celui qui Ayant soif de Dieu, sa raison Prend Guide Verser, Elle Le Méné [paître Dans Une perplexité where Elle le laisse s'agiter]. Ses Etats de fanent conscience S'y Dans l'équivoque, et il se dit perplexe: Existe te il?

Hallaj, Kitab al - ta 'arruf

initiatives Quant aux Prophètes et aux saints, Ne their CE FUT découvert de objet, et la lumière ne se répandit Dans their poitrine, ni par l'Etude, Ni Le travail de intellectuel, Ni Le Faîte d'Initiatives Par Par Dans les livres d 'd' initiatives eCRIRE; Mais [ILS y parvinrent] en renonçant au monde en Menant Une vie ascétique, en s'affranchissant de Ses privilèges, et vidant their cœur des Préoccupations terrestres, et en s'approchant de Dieu Très Haut par la parfaite demande spirituelle. Et Celui Qui est à Dieu, Dieu est à lui.

Ghazzali, ULIM din al Ihya '.

L'ONU des grands parmi les Shaykh Disait [Hallaj]: L'aspect apparent des Êtres CRIS is connaissable de soi, l'intelligence de voiture non prix sur lui, Mais la vérité suprême est trop Puissante Verser à céder l'emprise des intelligences - sur Elle, et c'est Dieu same Qui Nous fait Connaître Qu'il est Notre Seigneur [...]

Il tients soi Eloigne des intelligences, et au-dessus de is infiniment Élevé Toute Atteinte.

Hallaj, Kitab al - ta 'arruf

La Réalité Divine Essentielle est trop élévée Pour Etre contemplée par l ' "œil" qui obole contempler, Tant que subsiste juin trace de la situation de de de de de de de de de de la créature Dans l' «œil» du contemplant. Mais Quand "Ce Qui de pas de N'a été" - et Qui est périssant - "et CE Reste Qui n'a jamais Cesse d'être" - Ce Qui est (par nature) Permanent- Alors se lève le Soleil de la Preuve décisive versez la Vision par soi.

Je Bn 'Arabî, Le livre de l'extinction Dans la contemplation (Kitab al fana' fi al muchahada)

Aussi, me voir, c'est Le voir, et Le voir, c'est nous voir.

Hallaj, philosophe et mystique irannien, le Diwan d'al-Hallâj.

Que l'sur Te touche, me touche; AINSI, Toi, c'est moi, plus de séparation.

Hallaj, philosophe et mystique irannien, le Diwan d'al-Halla

Ton Esprit s'est Emmêlé à mon esprit, Comme L'ambre s'allie au musc odorant.

Hallaj, le Diwan d'al-Hallâj.

La Science Qui Présente tout à coup dans le cœur , , ,, ,, sans industrie, ni ni effort de la partie Étudier de l'homme est de deux Sortes: Celle Dont l'homme ignore commentaire et elle lui d'où Arriver - et Celle Qui Comporte la Connaissance du Moyen Ne provient Elle, c'est à dire la vision de l'ange Qui la jette dans le cœur , , , ,,,; [La source: de première d'inspiratrice et se Qu'Appelle Soufflé au fond du cœur] la Deuxième révélation se Qu'Appelle, Elle Appartient en propre aux Prophètes. Quant à la première, Elle Est le propre des saints et des purs.

Ghazzali. din Extrait de l'Ihya 'ULIM al.

L'origine d ' «l'inspirer ne se differencie de la la science acquise ni la nature par la Science de la, fils Ni nominale fils lieu, ni la provoquer de sa nominale, mais seulement sous le rapport de l' écartement du voile: pas ACDE N'est de voiture au Pouvoir de l 'homme.

Et la révélation ne se differencie de l'inspiratrice par rien de Ce que l'sur Vient de dire, mais seulement par la vision de l'ange Qui se entremetteur la science, ne parvient voiture Que la cœurs par de Celle Dans l'intermédiaire des anges. Dieu Très Haut y fait allusion Dans cette parole: "Il N'est pas à l'homme que Dieu Donné lui parle, Si ACDE est ne par révélation de juin ous derrière voile un, le bien de celui- ous en déléguant non Envoyé Que AFIN , par la permission de Dieu revele à l'homme Ce que Dieu veut.

Ghazzali. din Extrait de l'Ihya 'ULIM al.

Céci Être exposé, Sache Que les soufis Ont juin par voie d'inspiratrice l'Préférence Verser les sciences, à l'exclusion de Celles acquises par l'étude. AINSI de la désirent-ILS ni la Étudier la science, ni Apprendre tout Ce que les auteurs Ont composé, ni scruter les doctrines et les Preuves apportées. Ils disent bien au Contraire: "la voie" Consiste à préférer le combat spirituel, à faire Disparaître les Défauts, à couper les privilèges Tous, et à Dieu de adverbe dans l'Espace Très Haut par l '' spirituelle parfaite de l ' demande .

Et chaque foie Qu'il en est AINSI, c'est lui, Dieu, Qui se tourne vers le cœur de son fils fils fils fils fils fils serviteur, et lui garantit l'illumination par les Lumières de la science.

Ghazzali. din Extrait de l'Ihya 'ULIM al.

****

Celui qui s'est Montré généreux Dans l'octroi de l'extase, d'Sérums Autant en plus de un de un non de te il les dons et l'Accordeur Les anéantissent Qui Verser libéral vertus l'extase. Lorsqu'il commenca à me Envoyer l'extase, je connus avec Que certitude Celui qui Était libéral à mon Egard tiendrait jusqu'au bout des engagements SES Merveilleux.

Abu Bakr Kalabadhi, Kitab al - ta 'arruf.

****

Un Soufi a dit:

l'extase (ouadj) Est comme le message de de de de de de de la Vérité suprême, annonçant cette bonne nouvelle: la montée vers la gare de la vision de Dieu.

Abu Bakr Kalabadhi, Kitab al - ta 'arruf.

****

Les Etats d'extase divine, c'est Dieu Qui les tout Entiers compositions provoquent, quoique la sagacité des maîtres défaille à le Comprendre. L'extase c'est une incitation, PUI non ce qui concerne [de Dieu] Sie CROIT ET flambés Dans Les des consciences. Lorsque Dieu l'Vient aussi Habiter, la conscience Deux d'Acuité, phases ET Trois s'offrent aux Alors voyantes:

 

Celle où la conscience est encore à l'essence extérieure de l'extase,

La Celle de étonnée où Elle DEVIENT,

Celle où la ligature du sommet de la conscience s'opère,

Elle se tourne vers Alors juin visage Ne le Considère la ravit à tout spectacle Autre.

Hallaj, Diwan.

****

Alors, si la Volonté [du soufi] est sincère, l'effort de fils spirituel pur, et sa persévérance parfaite, se il n'à pas en Ete passions Sens Contraire de SES entraine Paire, ni nominale L'INQUIETUDE préoccupé de bureaux attaché au monde, les lueurs de la vérité brilleront en son coeur. Ce sérum au Inaugurations Comme l'éclair Rapide pas Qui ne la Demeure, Qui Puis revient Mais tarde Parfois. Se il revient, il demeure Tantôt, et il ne Tantôt Que passer. PROLONGE ET SE IL Demeures SA Tantôt Ne se Présence pas Tantôt Elle PROLONGE. Et Tantôt des enluminures Semblables à la première apparaissent, se succédant les UNES is les Autres; Tantôt tout se Réduit à en mode seul un. Les Demeures (modes Plongeurs sous les Presentent SOI Illuminations Lesquels) des saints Les innombrables Sont, de même Que Sont innombrables les différences Entre leurs Naturels et leurs personnages.

Ghazzali, ULIM din al Ihya '.

****

L'homme disparait de lui-meme, IL Ne sait Rien des Apparences de Extérieures Ses Membres, Ni Du Monde Exterieur, Ni de Ce Qui se Passe en Lui, IL disparait de Tout ACDE, et Tout ACDE disparait de Lui, fuyant vers- Dieu d'ABORD, en Dieu ensuite.

Ibn 'Ata' Allah.

****

Ce Qui Compte versez l'extatique, c'est Que l'unique, le réduise à l'unité.

Hallaj.

 ****

Son Verbe a préexisté Eternellement a toutes SES CHOISIT faire Varier, le voilent Mais avec sagesse Elles à Qui ne comprend pas.

 

En lui, mon esprit se is éperdu de se Sorte Qu'ils Sont meles Tous Deux intimement, pas par Mais CE Ne un corps Qui est Entré Dans un corps ...

Umar Ibn Al-Farid, Kamriyga.

****

Renoncer au Monde pour Mener Une vie ascétique, en s'affranchissant de privilèges CES, en vidant [le] cœur des Préoccupations terrestres, et en s'approchant de Dieu Très Haut par la parfaite demande spirituelle.

Ghazzali, Ihya '' ULIM al-din.

****

Prie le bien de versez Celui qui Était injuste Envers toi, voiture-ci Celui t'a Prepared du bien pour ta vie future: si tu de la cen voir Qu'il en is réellement, tu te rendrais Compte Que l'injuste t ' non fait Vraiment du bien pour la vie future. Alors, la Récompense du bienfait ne DoIt Être that the Bienfait (cf. Coran 55, 60) (PRIE Fait le bien de Verser Celui qui t'a réservé bien un); du Reste, le bienfait Dans la vie future HNE permanent. Ne perds pas de vue aspect, this des Choses, et ne sois pas trompé par le fait des DOMMAGES Qui te l'objet de de résultent ici-bas par l'injustice Dont tu: Il Faut considerer this Inconvénient Comme le médicament désagréable Que DoIt le Parce Que absorbant malade Celui-ci sait Quelle Utilité il en Tirera FINALEMENT. L'injuste joue non rôle équivalent: Fait tout bien prie- Verser Qu'il Ait!

Ibn 'Arabi, Conseil à un ami (Wasiyat).

****

divans de la tonne Dans aie de Quand tu cœur rien de mauvais à l'Egard de Qui Que this Soit, ni rancune, ni haine.

Ibn 'Arabi, Conseil à un ami (Wasiyat).

****

L'amour est de deux Sortes: l'amour de confession Qui is also bien Celui des privilegies Que Celui du vulgaire, et l'amour d ' "Extase" Au sens d'obtention, et il Ne is en amour this vue AINSI Aucune de soi ni du cri, Aucune vue des causes de de de de de secondes et des "conditions", mays L'absorption de la versons totale en vue de Ce Qui est Seule Dieu et vient de Dieu.

Abu Bakr Kalabadhi, Kitab al - ta 'arruf.

****

Il prairie is versez les gazelles, couvent les moines versez, Temple les versez idoles, Mecque Verser les pèlerins, Tablettes de la Torah et livre du Coran.

 

Je suis la religion de l'amour, partout Où se dirigent des SES Montures, L'amour est ma religion et ma foi.

Ibn 'Arabî, Le chant de l'ardent désir.

****

When Dieu Très Haut se is réservé Le Pouvoir de gouverner par le cœur, la Miséricorde se répand sur this dernier, la lumière y brille, la poitrine se dilatant, le secret du Royaume (Malakût) lui is découvert, le voile Qui l 'aveuglait se dissipe de devant le visage à par la Grâce de la Miséricorde sa, et les Réalités en devine Étincelles lui. Il is only au Pouvoir du croyant de par purification la dépouille Qui S'y Préparer, et de provoquer en soi la solitude de bureaux CHOISIT, AINSI Que la Volonté sincère, la soif et l'observation attentive totale, Dans l'attente constante de Ce que Dieu Très Haut lui révèlera de la Miséricorde.

Ghazzali, ULIM din al Ihya '.

****

Hasan al-Basri - Qu'Allah lui Fasse miséricorde! - (Enseignement Qui donnait régulierement non public), lorsqu'il voulait parlant de bureaux mystères Qui ne doivent pas Se trouver sur le chemin de Ceux qui ne are pas en Dignes, partie à Farqad appelait as-Sabakhî et Mâlik Ibn Dinar, AINSI Que les Autres Présents d'Entre les gens du "goût" initiatique, et fermant la porte aux Autres, de bureaux en matières traitait séance intime. Se pas de IL N'y Avait eu d'observateur juin Nécessité le pas secrètes il n'aurait de méthode of this Façon. De same Abû Hurayra - Qu'Allah Soit SATISFAIT de lui! - Un dit, au Québec SELON al-Bukhârî Rapporté DANS SON Recueil de hadiths: "J'ai porté de la part du Prophète - Qu'Allah prie sur lui et le salue - Deux!" Sacs ": l'ONU, je l ' ai dispensé Entre de Tous de vous; l'autre, si j'agissais de same, me couperait la gorge ce ". De son côté, Ibn 'Abbâs, - Qu'Allah Soit SATISFAIT de lui! . - En parlant du verset: "Allâh Qui a septembre CRIE Voûtes Célestes et de Terres Autant - ; le Commandement Descendre Entre elles" (Cor 65, 12), Déclarait: "Si je vous disais Quelle en is l'interprétation (ésotérique), vous me lapideriez en Disant que je te te te te te suis infidèle ". D'Autre Part, 'Alî ben Abî Tâlib - sur lui la paix! - Sa poitrine et frappait Disait: «Ah! En vérité, ici il y a sciences de la VIGUEUR Si seulement je trouvais des Êtres Qui puissent les porter "Enfin, l'Envoyé d'Allâh - Qu'Allah prie sur lui et le salue - Disait:"! Abû Bakr vous is supérieur, non par de pas le Nombre des prières ous des Jeunes, but voyage par Qui est survenu Dans sa poitrine ", et il n'expliqua pas this qu'était this Choisi, but se tut là -Dessus. Toute pas la NIR Scientifique de DoIt etre Expliquée par Celui qui la possede, et le prophete - Qu'Allah PRIE-sur Lui et Le salue -disait: «PARLEZ aux Hommes according to capacity de their Intelligences».

Ibn 'Arabî, Le livre de l'extinction Dans la contemplation (Kitab al fana' fi al muchahada).

****

Il N'y a plus Entre moi et Dieu d'explicitation, ni preuve, SIGNES Ni moi pour convaincre.

VOICI Que s'irradie l'apparition de Dieu, flamboyante, Qui resplendit en fils scintillement souverain.

Telle est l'existence mon, et mon preuve, et ma conviction, l'unification is Telle (divine) de ma proclamation de fils Unité et de ma foi!

Hallaj, Kitab al - ta 'arruf.

****

Un grand soufi a dit [Hallaj]:

Ne le connait Que Celui auquel il s'en est fait Connaître, et ne proclame fils Que unité Celui auquel il l'a découverte; et ne Croit en lui Que Celui auquel il a donné de Croire, et ne le decrit Que Celui en l'intime Duquel il se est Révélé; et Ne is sincère Avec lui Que Celui Qu'il tenue vestimentaire, et Ne is en droit rapport with lui, Que Celui Qu'il se is lui versez same Choisi.

Hallaj, Kitab al - ta 'arruf.

****

TANDIS Que l'ascète se plaît à renoncer au monde, et Que Celui qui se CONFIE à Dieu Repos sur Entièrement fils Seigneur, et TANDIS Que les Désirant recherche Les Les chants les Spirituels et l'Enthousiasme annihilant, et Que l'adorateur is tout à sa Dévotion et à l'effort de fils, enfin TANDIS Que le sage Connaisseur Exerce sa VIGUEUR d'esprit et se CONCENTRE sur le Mais, - Ceux qui are Investis de l'Autorité et la possèdent la Science RESTENT cache Dans l'invisible et ne les ni connait "Connaisseur", ni "Désirant", "adorateur" ni, Comme ne les perçoit ni "CONFIE à Dieu", "ascète" ni! L'ascète RENONCE au monde en versez Obtenir le prix, le confiant se Remet à fils seigneur fils Dessein Verser Atteindre, le Désirant recherche l'Enthousiasme versez le chagrin abolir, l'adorateur fait du zèle Dans l'espoir d'Accéder à la "proximité", le connaisseur sage de forcer sa étau nominale d'esprit l ' "ARRIVEE", Mais la Vérité ne se Dévoile QU'A Celui qui efface sa propre trace et perd JUSQU'A fils nom!

Ibn 'Arabi, La Parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal).

****

L'homme supérieur is Celui qui se fuit soi-même la compagnie de fils Verser get Seigneur.

Ibn 'Arabi, La Parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal).

****

La solitude se entremetteur la "Connaissance du Monde".

Ibn 'Arabi, La Parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal).

****

Celui qui se attache à la solitude découvre le "secret" de l'Unicité divine.

Ibn 'Arabi, La Parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal).

****

Celui Dont la langue se tait, same si son coeur ne se tait pas, fils allège fardeau; Celui Dont la langue et le cœur se taisent Tous les deux, fils Purifie «centre secret» (sirr) et son Seigneur S'y revele; Celui Dont le cœur soi Tait, maîs Dont la bouche Parle, PRONONCE les paroles de la Sagesse; Mais Celui Dont ni la langue ni le cœur ne se taisent is objet de Satan et à sa domination Soumis. [...]

Ibn 'Arabi, La Parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal).

****

Le silence de la langue is a des traits ordinaires de Tous les hommes spirituels et de Tous les Maîtres de la voie.

Ibn 'Arabi, La Parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal).

****

Le silence produit la "Connaissance d'Allah".

Ibn 'Arabi, La Parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal).

****

La veille Confere la Connaissance de l'âme.

Ibn 'Arabi, La Parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal).

****

When l'homme s'éloigne des créatures Que de sa propre âme AINSI, et fait taire en lui la conscience du Moi pour laisser de la place à la Seule Connaissance du Seigneur, also lorsqu'il se Détaché de la nourriture corporelle et se maintient en état de veille pendant Que les Autres are Plonges in the sommeil, lorsqu'il réunit en Lui Fait bureaux Quatre Résultats, sa nature humaine is transmuée en nature angélique, sa servitude is changée en seigneurie, fils intelligence is convertie en faculté intuitive, sa Réalité invisible DEVIENT manifeste!

Ibn 'Arabi, La Parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal).

****

Nous avions autrefois à Marchena, en pays andalous, l'ONU Compagnon d'Entre les saints hommes Dont l'occupation d'Était le Enseigner Coran. fils nom est Abdu-l-Majid ben Selmah: C'était un de très bon juriste non, sachant par cœur le Coran et les hadiths, homme de piété et de mérite, au Service des fouqara Toujours. Il M'a raconté - puisse Allah lui Être Propice - Qui juin is lui Choisi arrivée: "Une nuit, Disait-il, pendant Que je Étais Dans la chambre Vous Vous Vous Vous where je fais d'habitude mes prières, je venais de terminer mon Oraison (hizb) et je fr en en avais ma tête de genoux de Placé Entre Verser Vaquer à l'invocation (dhikr) d'Allah, je CONSTATE Alors Qu'une personne survient, Qui se retirent l'étoffe sur Laquelle je priais et la Remplacé par Natte juin Ensuite m'a dit grossière cE Être:.! .. "Fais tes prières sur this natte" Ou la porte je fr en en avais verrouillé de ma chambre Alors Que je Étais tout seul La frayeur s'empara de moi L'homme me dit: "Celui qui vit Dans l'intimité d'Allah ne Pas de s'effraye" et IL AJOUTE: "Crains Allah en tout par Mais état« l'Inspiré de juin et je lui demandai Alors: " O, SIDI, par les means rapide Abdal-ILS A être rapide rapide rapide Abdal rapide Quels Arrivent "Il me répondit:" par les Quatre mentionnés QU'A Abû Tâlib (al-Makki) Dans la "Nourriture (des Cœurs)": le le silence, la solitude, la faim et la veille ". Alors il disparut sans que je te te te te te Sache il pu Commentateur Avait ENTRER ni sortir, la voiture porte Était restée Toujours fermée. . Cependant la natte Qu'il me Avait Donnée Était sous moi "Cet homme d'Était Entre les Abdal;! Fils nom est Mu'adh Ibn Ashras - Qu'Allah Soit SATISFAIT de lui Les Qu'Il Droits Quatre incorporels a mentionnées Sont Les Piliers et les supports de this noble voie.

Ibn 'Arabi, La Parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal).

****

Les Feux du Dhikr NE PAS s'éteignent, Pas de s'enfuient sda Et Ses Lumières [...] Tu vois DES LUMIERES ET de Toujours d'Autres MONTANTES descendantes; les feux Autour de toi Clairs de Sont, très chauds, et ILS flambent.

Ibn 'Ata' Allah, Miftah al falah.

****

Il is en fils Pouvoir de parvenir à this limite, et de faire durer this état en repoussant les tentations, contre paire, il Ne is pas en fils d'Pouvoir à lui Attirer la Miséricorde de Dieu Très Haut.

Ghazzali, Ihya '' ULIM al-din.

 ****

Il Ne is pas à l'homme que Dieu Donné lui parle, Si this ne is par révélation de juin derrière ous voile un, ous bien en déléguant non Envoyé Que Celui-ci AFIN, par la permission de Dieu revele à l 'homme Ce Que Dieu wants.

 

Puis il en Vient au moment où where où where d'effacer la trace du mot sur la langue, et il trouve cette this cette this ce fils cœur continuellement appliqué au Dhikr (la pratique soufi).

Il persévère assidûment Jusqu'a Ce qu'il en arrivant de à effacer de fils fils fils l'image de cœur de la locution, des Lettres et de la forme du mot, et Que Les Sens du mot en demeure seul son coeur, présent en lui, Comme à lui de joint, et ne le quittant pas.

Ghazzali, Ihya '' ULIM al-din.

****

Après s'être assis Dans la solitude, il [le soufi] ne Cesse de dire de bouche Dieu [Allah], continuellement, et la présence with du cœur.

Cela, JUSQU'A Ce qu'il parvienne à l'état where il abandonne le mouvement ONU de la langue, Celle de ci de et le mot Comme voie Coulant.

Ghazzali, Ihya '' ULIM al-din.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article