Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire du Maghreb تاريخ المغرب الكبير

Les mots principaux de lecture

Ahl : personne appartenant à une communauté, à une même localité ou à un même métier.

Ahl al-Kitâb : les gens du livre, Peuples du livre, en particulier les juifs et les chrétiens.

Aqaliya, minorité.

Aclâj : étranger.

Amân : protection et sauvegarde accordée au harbi en territoire musulman sous certaines conditions.

cÂma : peuple.

Amîn : celui qui est à la tête des personnes de même profession et qui les représente devant l'autorité.

Amîr : émîr. souverain, sultan, héritier du  trône

Amîr al-Mu’minîn : Emîr des Croyants.

Amîr al-Muslimîn : Emîr des Musulmans.

câshir : percepteur de la dîme.

Bayca : allégeance.

Bayt al-Mâl : trésor public.

Dâcî : propagandiste, agitateur politico-religieux.

Dâr al-islâm : pays de l'Islâm, où le gouvernement applique la loi islamique.

Dâr al-harb : pays soumis à la guerre sainte.

Dawla : pouvoir, famille régnante.

Dimma : protection accordé par traité aux populations que les arabes avait soumises au cours des conquêtes militaires.

Dimmi : tributaire, juif, chrétien ou zoroastrien, soumis à la Dimma par la conquête arabe.

Dîwân : registre de l'armée, offices administratifs, bureaux.

Faqîh plu., Fuqahâ’ : jurisconsulte, spécialiste de la loi religieuse.

Fatwa. plu., Fatâwî : consultation juridique, réponse à une question de droit fondé sur le Coran et la Sunna du Prophête.

Fay’ : butin de guerre fait au cours de la guerre sainte, qui revient à l’Umma et administré par le calife.

Fiqh : droit.

Fitna : émeute, troubles, guerre civile entre les Musulmans à cause de la multiplication de doctrines.

Fitra : aumône de rupture de jeûne.

Fondouks : entrepôt, auberge dans laquelle les marchands chrétiens entreposent leurs marchandises.

Ghanîma : butin.

Jibâyat al-Sûq : perception des marchés.

Jihâd : guerre sainte.

Jizya : impôt de capitation, impôt payé par les gens du livre à l'Etat musulman.

Habous : legs pieux.

Kharâj : impôt foncier, impôt payé par les gens du livre, le mot vient du verbe kharaja -sortir-, ici c'est l'impôt qui sort pour aller dans la caisse de l'Etat.

Kharijite : partisans de la doctine kharijite.

Khâsa : notables.

Hasham : garde personnelle.

Khilâf : controverse.

Hudûd : peines légales.

Khumus : quint.

Kâfir : infidèle.

Kufr : infidélité.

Laqab plu., Alqâb : surnom.

Maghârim : impôts illégaux.

Maghrib al-Aqsâ : Maghreb extrême.

Mahdî : guide.

Makhzen : administration.

Maks plu., Makûs : impôts illégaux.

Marâsid : droit de transit.

Mawlâ plu., mawâlî : mot arabe signifiant fidèle. Il s'agit d'un nom arabe converti spontanément ou non à l'Islâm et rattaché au service d'un chef arabe, client d'un notable.

Muftî : jurisconsulte.

Muwallad plu., Muwalladûn : mulâtre, dont l'un des parents n'est pas arabe.

Nasab : l'origine, en partie ethnique.

Qâdî : cadi, juge.

Qâdî al-Nasâra : Juge des Chrétiens, chargé des affaires internes de la communauté.

Qadâ’ : judicature.

Qâ’id : gouverneur de caractère militaire.

Qâcida, plu., Qawâcid : capitale.

Qalca : citadelle, forteresse.

Rabad, plu., arbâd : faubourg.

Ra’y : jugement personnel.

Sâhib al-Maks ou Makkâs : percepteur des taxes illégaux.

Sadaqa : aumône légale.

Sunna : tradition du prophète, actes et paroles.

Sulh (terre de régime) : terres soumises aux clauses d'un pacte.

sharîca : loi religieuse fondé sur le Coran et la Sunna.

Sûrate, sourate : verset coranique.

cUléma ar : cÂlim, plu., cUlamâ’ : savant, docteur de la loi.

cUshr : dîme.

Zakât : impôt.

Waqf : legs pieux, biens religieux.

Wâlî, plu., Wulât : gouverneur d'une province.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article